Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

L’Unité d’Enseignement et de Recherche en Démographie a été créée en juin 1991 comme un projet de 5 ans, financé par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), pour promouvoir la formation et la génération d’évidences dans le domaine de la population au Burkina Faso.

L’Institut de Démographie de l’Université Catholique de Louvain (Belgique) était l’agent d’exécution du projet.

En avril 1994, l’UERD a été officiellement rattachée à l’Université de Ouagadougou en tant qu’unité  du Département de Géographie à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines.

Profitant de l’opportunité d’un projet de 10 ans sur la population et la santé en Afrique subsaharienne francophone (2003-2013), financé par la Fondation Bill & Melinda Gates, l'UERD a été transformée en ISSP (Institut supérieur des sciences de la population) en juillet 2005.

Un développement qui a conféré un statut institutionnel plus important à l'ISSP (les instituts ont le même statut que les facultés) et permis à l’institution de jouer davantage son rôle régional.

En septembre 2005, le label de centre d'excellence en population et développement de l'Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA / UEMOA) a été octroyé à l'ISSP.

 

Dans le domaine de la formation

L’ISSP a mis en place plusieurs programmes de formation diplômantes, à savoir :

  • Un Master professionnel en Population et Santé (2005)
  • Une licence professionnelle en statistique sociale (2008)
  • Un Master de recherche en sciences de la population (2011)
  • Une licence en statistique sociale (2015)
  • Un doctorat en sciences de la population (2017-2018)

 

Dans le domaine des formations de courte durée

Des formations continues ont été également initiées. Ce sont :

  • Suivi-évaluation des projets & programmes (2008)
  • Statistique appliquée aux sciences sociales (2010)
  • Planification participative et suivi-évaluation: gestion basée sur l’impact (2011)
  • Genre et Développement (2014)

 

Dans le domaine de la recherche

L’ISSP est organisé en 3 unités de recherche et une plateforme de recherche qui sont :

  • l’unité de recherche en population et santé
  • l’unité de recherche en population et éducation
  • l’unité de recherche en mobilité, habitat et environnement
  • L’Observatoire de Population de Ouagadougou (OPO)

 

En ce qui concerne le Staff pour la recherche et l’enseignement

L’Institut dispose d’une équipe de recherche composée de :

  • 15 enseignants chercheurs (Ph.D)
  • 10 assistants de recherche.

 

En ce qui concerne le personnel d'appui (17)

Le personnel technique et de soutien de l’ISSP est composé ainsi qu’il suit :

  • 4 informaticiens
  • 3 comptables/financiers
  • 1 spécialiste en passation des marchés
  • 1 spécialiste en Communication
  • 1 agent de scolarité
  • 1 secrétaire permanent
  • 3 assistants administrative, 3 chauffeurs, 1 agent de bureau

 

En termes d’équipements:

L’ISSP dispose de plusieurs types d’équipements :

  • 2 salles informatiques (65 ordinateurs)
  • Connection à la fibre optique (Oct. 2015)
  • Système de visio-conférence (Juil. 2014)
  • 1 salle de conférence (165 places)
  • 3 salles de cours (40-60 places)
  • 1 bibliothèque
  • un système d’énergie solaire (Fév. 2017)

 

Un système de gestion administrative et financière utilisant des logiciels à jour et des mécanismes transparents :

  • Utilisation de TomPro 2 pour la gestion financière
  • Un comité d'approvisionnement pour évaluer et sélectionner les offres
  • Un comité de recrutement et de promotion

 

Expérience en termes de management de grands projets :

L’institut a déjà conduit de nombreux grands projets, tels que :

  • Subvention de Bill & Melinda Gates (11.000k USD avec Université de Montréal)
  • Financement de Welcome Trust/OPO (800k Pounds)
  • DFID/UNICEF, EADE en RDC (2.600k USD)…

25 ans de contribution en population & développement

Du 18 au 22 juillet 2016, l'ISSP a célébré son 25e anniversaire.

Environ 150 personnes y ont participé (50 partenaires institutionnels venus d’Afrique, d’Europe, du Canada et des États-Unis).

A cette occasion, un colloque sur le thème "Repenser la formation et la recherche en population en Afrique à la lumière des nouveaux paradigmes et approches méthodologiques" a été organisé.

Une opportunité pour l’ISSP de faire un point sur sa contribution au développement dans le domaine population et développement au cours des 25 dernières années (1991-2016).

 

En termes de personnes formées :

L’ISSP a formé plusieurs étudiants provenant de plusieurs pays d’Afrique :

  • Master Professionnel en Population & santé
    • De 2005 à 2015 (9 cohortes au total), 194 diplômés (35% de femmes et 65% d'hommes).
    • Provenant de 15 pays africains: Bénin, Burkina Faso, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, Côte d'Ivoire, Congo, République démocratique du Congo, Gabon, Guinée, Madagascar, Mali, Niger, Sénégal et Togo.
  • Master de recherche en sciences de la population
    • De la première à la troisième cohorte (2011-2013, 2012-2014 et 2013-2015), 39 diplômés (23% de femmes et 77% d'hommes).
    • Provenant de 15 pays africains : Bénin, Burkina Faso, République centrafricaine, Côte d'Ivoire, Gabon, Guinée, Mali, Niger, Sénégal et Togo.
  • Licence professionnelle en statistique sociale
    • De 2008-2009 à 2014-2015, un total de 174 diplômés (9,1% de femmes et 89,9% d'hommes).
    • Provenant du Burkina Faso, Cameroun, Tchad, Côte d'Ivoire et Togo.
  • Formation de courte durée (2 semaines) en suivi-évaluation
    • De 2008 à 2015, 250 participants ont été formés (femmes: 32% et hommes: 68%).
    • Provenant de 15 pays: Bénin, Guinée Bissau, Burkina Faso, Cameroun, République Centrafricaine, Tchad, Côte d'Ivoire, RDC, Gabon, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo.
  • Formation de courte durée (2 semaines) en genre & développement
    • De 2004 à 2016, un total de 57 participants (61% de femmes et 39% d'hommes).
    • Provenant de 9 pays: Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Tchad, Congo, RDC, Guinée et Niger
  • Formation de courte durée (2 semaines) en planification, suivi-évaluation: gestion basée sur l’impact
    • De 2011 à 2014, 124 participants (femmes: 31% et hommes: 69%).
    • Provenant de 14 pays: Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Tchad, Côte d'Ivoire, RDC, Géorgie, Mali, Mauritanie, Niger, Rwanda, Sénégal et Togo
  • Formation de courte durée (1 semaine) en statistique appliquée aux sciences sociales
    • De 2010 à 2015, 38 participants du Burkina Faso (hommes: 79% et femmes: 21%).
  • En termes d’activités de recherche:
Thème Num. %
Population & Santé 27 35,1
Population & Education (y compris le travail des enfants) 16 20,8
Mobilité, Habitat et Environnement 10 13,0
Ménages, famille et genre 16 20,8
Autres thématiques 8 10,4
Total 77 100,0

 

Programmes récents

  • Unité de recherche Population & santé
    • PMA2020
    • Etude nutritionnelle utilisant la plateforme PMA (Gates Institute/JHU)
    • Socialisation sexuée des très jeunes adolescents & santé sexuelle et reproductive (CRDI)
    • Etc.
  • Unité de recherche Population & Education
    • Évaluation de l'impact de la diffusion de vidéos sur la nutrition et la santé des enfants (/JSI/USAID)
    • EADE (Niger, Burkina Faso)
    • Travail des enfants dans les zones de production du coton au Burkina Faso (ILO/WB)
  • Unité de recherche mobilité, habitat et environnement
    • Interactions entre les politiques publiques, la migration et le développement au Burkina Faso (OCDE)
  • Observatoire de Population de Ouagadougou
    • Projet Evidence (Réduire les grossesses précoces et involontaires chez les adolescentes des pays à revenu faible ou intermédiaire), USAID via Pop Council
    • Stratégies familiales des migrants à Ouagadougou (Coopération Suisse/Université de Oxford)
    • Fièvre Typhoïde Sévère en Afrique (International Vaccine Institute)
    • ACACIS (Alerte aux Canicules Au Sahel et à leurs Impacts sur la Santé), ANR-France
    • Indepth Household Out-of-Pocket Expenditures in health (WHO & INDEPTH network)
    • “Moving Targets”: Identifier les risques de santé dans les populations mobiles grâce à un suivi longitudinal (University of Louvain)

Perspectives

Dans le domaine des enseignements:

  • Formation en ligne
  • Développement de certificats

Dans le domaine des formations de courte durée:

  • Techniques d’évaluation d’impact

Dans le domaine de la recherche

  • Produire plus d’évidences pour les décideurs politiques

Search - Dropfiles
Base documentaire
Titre
Recherche - Catégories
Recherche - Contacts
Recherche - Articles
Recherche - Fils d'actualité
Recherche - Liens web
plg_search_falang_content
plg_search_falang_k2
Search - K2
Agenda

Dernieres publications

Newsletter

captcha 

Contact

03 BP 7118 Ouagadougou 03
Burkina Faso

  • Tél: +226 25 30 25 58
  •         +226 25 30 25 59

Se connecter avec nous

Nous sommes sur les réseaux sociaux. Suivez-nous et entrez en contact.